Posts on novembre 2009

Dans le petit écran

Le dimanche je chante. Faux, mais personne ne semble vraiment faire attention car le dimanche au cinquante, c’est tout un petit bar du 10ème qui chante à l’unisson.

Le dimanche je sers. Je sers un brunch bio aux saveurs déroutantes. A la fin de la journée je devrais m’empresser d’aller m’étendre pour soulager mon dos fourbu mais au lieu de ça, je cours au cinquante!

Je chante. Un « Bonnie & Clide », une « bohème » et me vl’a requinquée. Et alors que le guitariste a refermé l’étui, je me retrouve toujours embarquée dans des discussions chamarées de yeux ronds et de rires. Et comme j’aime le regard malicieux de Patrick quand il joue de la air guitare, la caresse de la main d’Amandine quand elle te salue, le claquement du pouboire sur le comptoir quand Benjamin te remercie, la douceur de Souad quand elle sourit, je reste, je reste jusqu’à la passion de saint Matthieu. Quand Bach résonne, c’est souvent le signe annonciateur du baissé de rideau.

Le dimanche je chante jusqu’au petit matin et c’est comme prendre un avion: le lendemain c’est décallage horaire.

Ce dimanche j’ai chanté. Ce lundi c’était décalage horaire. Ce mardi, je suis allée travailler après 4 heures de sommeil en me voyant déjà en haut de mon lit.

J’avais un planning chargé mais il s’est très vite alourdi pour cause de ça:

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Contactée par Guillaume de TF1 grace à mon amie Alice et le sauvetage de Benoît, je me retrouve nez à nez avec un objectif de caméra. Heureuse surprise que de rencontrer un duo sympathique et drôle pour une interview éclair.

RDV rive gauche puis séance de travail sur le RDV du bonheur avec Jess et le soir: célébration! Où ça? Au cinquante bien sûr où j’ai rencontré Yann qui m’a parlé d’une rencontre et de bonheur.

Quelle belle journée!

Nouvelle version de Happystep

Le Happystep nouveau est arrivé.

Happystep c’est une application Iphone qui géolocalise le bonheur.

Happystep - the Iphone application

Tu entres ton humeur

Happystep - the Iphone application

Un commentaire

commentaire

Puis tu vas voir autour de toi qui est heureux (ou pas)

carte bonheur

Tu peux également utiliser Happystep pour rencontrer du monde en allant sur la fiche personnelle d’un happysteper. Si tu es célibataire et que tu souhaites rencontrer quelqu’un près de chez toi, il te suffit de compléter ta fiche.

célibataire

Happystep a été conçu pour faire des statistiques mondiales sur le bonheur: quel jour de l’année est-on le plus heureux? Quelle profession procure le plus de bonheur? Dans quel pays fait-il bon vivre?

Avec la page stats, tu peux comparer ton taux de bonheur à celui de ton pays et du monde.

statistiques bonheur

Partage tes émotions avec la terre entière (enfin presque) en publiant ton humeur sur Facebook ou Twitter

facebook-happystep

tweetie

Et tout ça est disponible dès aujourd’hui sur l’Appstore et uniquement sur Iphone et Ipod touch

appstore

J’espère que cette nouvelle version améliorée vous plaira. La prochaine version sera en français puisque nous sommes pour l’instant majoritairement en France.

Réponse à un bricoleur

Il voulait savoir. Il n’a jamais lu mon blog et il ne s’est pas laissé décourager par ma première esquive.

Il aime bricoler, poncer, scier, chignoler. On le voit souvent courir chercher sa boite à outils et s’engouffrer sous un bureau. Il ne serait pas étonnant d’apprendre que certains aient rencontré son postérieur avant de croiser son regard tout content qu’il était d’ajuster un fil mal connecté.

Il voulait savoir si mon blog sur le bonheur parlait de la poursuite du bonheur.

Question simple posée gentiment d’un ton clair tel un fromage fumant sur une trappe bricolée avec soin.

Le bonheur est un sujet sensible sur lequel chacun à son opinion et son expertise. Du « le bonheur n’existe pas » à « les dix lois du bonheur », tout se dit.

Quand on a un blog sur le bonheur, on se doit d’aller chercher le fromage.

Je m’avance vers maître corbeau et lui dit sans flatterie :

Le bonheur n’est pas une poursuite, le bonheur est un révélateur. Nul besoin de changer le paysage, les gens présents, la disposition, le bonheur n’est pas conditionnel. Face au même tableau, l’un voit la grisaille ou l’autre distingue les touches de couleur. Le bonheur c’est ici et maintenant.

Aucun mécanisme élaboré, souricière géante ne s’est refermé sur moi satisfait semblait-il de ma réponse.

La question en filigrane est une question que je me suis posée et qui continue de psalmodier à mon oreille : « le bonheur se vit, pourquoi en parler ? » Je n’ai pas vraiment la réponse mais à partir d’aujourd’hui je le fais en français.

Abonnez-vous à la lettre d'information pour recevoir chaque mois les nouveaux épisodes
S'abonner