Posts on janvier 2011

Happyview*23: L’Atelier de Charenton

L’année 2010 aura été l’année d’une découverte phénoménale pour moi.

Au début de l’année dernière, encouragée par un ami, je me mets à dessiner et j’en parle sur ce blog.

La lubie me passe, mes curiosités étant sans fin. Ce n’est qu’après le forum Happylab, en juin, que la fièvre est montée. Une fièvre parce que ça n’avait rien de raisonnable. J’étais irrésistiblement attirée par ma porte. J’ai peint des heures, souvent en pleine nuit, accroupie. J’ai peint ma porte.

Ca a été une aventure. Il a fallu que je fasse entièrement confiance à mon envie. Il a fallu ne pas écouter les petites voix qui crient « tu ne sais pas dessiner, c’est puéril ce que tu fais ». Une fois que ma main est partie du centre de la porte, je n’ai fait que suivre ses désirs de liberté,  la couleur suivante apparaissant dans mon esprit automatiquement. Pas de but, pas de technique, juste le plaisir et peu à peu des formes apparaissent, des personnages se forment devant mes yeux ébahis.

Quand je reprends la peinture je sens des fois la peur de tout gâcher. Pause. L’envie de continuer à révéler les personnages, les paysages est plus forte. C’est comme la vie, il faut y aller, expérimenter, se laisser porter et écouter grand ses sensations.

Après la porte, je ne pouvais m’arrêter alors j’ai peint sur toile puis ce sont les couvertures de cahier Moleskine qui sont devenues mon terrain de jeu. Vendredi, mes amis m’ont offert une grande toile noire et mon week-end a été englouti, mes rêves détournés, j’ai peint le coeur gourmand des délices de l’art.

Le but du jeu, comme le bonheur, n’est pas de produire la plus belle œuvre. Le chemin, l’exaltation, la présence au moment fait la richesse de cette expérience. Elle est hors temps, hors jugement. Ensuite qu’elle produise une œuvre jugée belle ou non est une toute autre affaire qui appartient à l’autre.

Quand Karine Wenders m’a mise en contact avec Sandrine de l’Atelier de Charenton, j’y ai vu une clé. Pourquoi découvrir si tard que j’aime peindre? Surement parce que comme beaucoup on m’a inculqué qu’il faut faire ainsi et comme ça et que moi, et bien moi, je ne suis pas très douée!

A l’Atelier de Charenton la chanson est bien différente, on y apprend la liberté.

Je vous laisse découvrir la vidéo et je vous invite à découvrir votre créativité, à dépasser vos préjugés sur ce que vous pouvez faire et ne pas faire (si vous n’êtes pas déjà un créatif révélé bien sûr)

Sans commentaire

Il va sans dire que l’abus d’alcool… vous connaissez le reste.

Happyview*22: Bénédicte Ann – Les cafés de l’amour

Bénédicte Ann est la fondatrice et l’animatrice des cafés de l’amour. Elle a reçu à l’Ice Baär des Champs Elysées Thierry Janssen, Jacques Salomé, Pascal Bruckner, Christophe André, Catherine Bensaid, Frédéric Lenoir, Régine Deforges, Serge Tisseron, Marie-France Hirigoyen, Madeleine Chapsal, Yann Queffélec, Irène Frain, Serge Hefez, Maryse Vaillant, Thomas d’Ansembourg, Patrice Van Eersel, Nadine de Rothschild et bien d’autres. Ce soir là Laurent Gounelle, auteur du best seller « L’homme qui voulait être heureux » a partagé avec nous sa vision du bonheur (à suivre dans un prochain article).

L’année dernière, Bénédicte a organisé les conférences du salon Zen pour mon plus grand délice avec des intervenants exceptionnels:

Aujourd’hui, Bénédicte, nourrie de toutes ces rencontres, publie Le prochain, c’est le bon ! – trouver l’âme soeur en 5 étapes

Abonnez-vous à la lettre d'information pour recevoir chaque mois les nouveaux épisodes
S'abonner