Posts on mai 2011

Happyview*32: Jean-Christophe

Tout a commencé dans un petit resto où il fait bon manger car les plats y sont préparés avec amour et les regards sont attentifs.

Je déjeunais avec Jess et trois grands gaillards complices, chacun père de trois enfants et multi-entrepreneurs. Loin de Lady Gaga, l’un d’eux nous apprend le poker-face. Rester impassible alors qu’il me balance que j’ai un gros pif, disons que je ne suis pas très douée au poker face.

Son poker face, lui, il l’a travaillé avec Jean-Christophe alors quand il m’invite à le rencontrer je saute sur l’occasion.

J’ai passé trois heures à discuter avec Jean-Christophe de sa vie d’avant, de sa vie de maintenant, du chemin. Cette interview est un extrait de notre conversation.

Sans commentaire

Sans commentaire ou presque:

La semaine dernière, Fabienne me faisait visiter les nouveaux locaux d’Histoires de vies, sa société de production de contenus audiovisuels. Pour la nouvelle année, elle a repris un discours de Philippe Gabilliet, vice président de la ligue des optimistes de France et a créé avec son équipe cette jolie vidéo. Alors: bonne année!

Happyview*31: Christine Lewicki – J’arrête de râler

J’ai croisé Christine virtuellement sur le net. Christine vit à Los Angeles et elle venait en France pour la sortie de son livre J’arrête de râler! Un livre précieux, un livre nécessaire

Le Forum Happylab du 30 avril était déjà ficelé mais nous ne pouvions pas ignorer cette belle opportunité. En poussant un peu par là et par ici, nous avons pu accueillir Christine. Son intervention était fraiche et pratique.

Dans son livre, Christine nous dit que le Bonheur s’apprend et que nous pouvons nous reprogrammer pour être plus heureux. Elle combine les témoignages de lecteurs de son blog et clients avec des outils très pratiques de coaching. A noter également les illustrations de Lili la baleine et la mise en page très agréable. Et ce n’est autre que Laurent Gounelle, auteur à succès de « l’homme qui voulait être heureux » qui signe la préface. Je l’ai rencontré il y a quelques mois et j’avais été enchantée par sa gentillesse et son ouverture à l’autre. Comme une autre Christine, Christine semble portée par le courant de la grâce.

Dimanche dernier, je croise un copain qui était présent le 30. Sa compagne porte un nouveau bracelet, un bracelet semblable à celui que portait Christine lors de son challenge de 21 jours pour arrêter de râler. Convertie !

Alors voici son interview un peu perturbée par les dérapages de sa réalisatrice. Enjoy !

Histoire de canards

Je suis émue.

Le forum Happylab a été tout ce que j’attendais et même plus.

Retrouvez les articles de Florence Servan-Schreiber et Christine Lewicki sur cette après-midi pas comme les autres.

Michel Vaujour nous a parlé de la mort. La mort qui nous rappelle l’importance de cette minute.

C’était hier.

Aujourd’hui, je suis émue. J’ai vécu ma journée au rythme des battements de cœurs d’oisillons. Ce matin, des gens tournaient devant mes fenêtres. Je sors. Ils cherchent des canetons.

Et là, de fil en aiguille, d’erreurs en erreurs, ma journée a été engloutie par l’opération « canards en détresse ». Nous voulions les aider.

Quand je vois les images de ces petits êtres frêles qui, serrés les uns contre les autres, se dirigent vers les eaux du canal Saint-Martin pour se faire attaquer par une canne protectrice, mon cœur se serre. Nous les avons posés là, devant l’échafaud, sans le savoir. Et nous avons du regarder, impuissants et responsables, les canetons se faire poursuivre. J’ai l’estomac qui fait des nœuds.

Alors oui, la mort. La fragilité et la beauté de la vie. L’importance de chaque moment. Et comme je disais en conclusion du forum Happylab la veille, il est possible de parler de la mort à un Forum sur le bonheur. Le bonheur ne veut pas dire pour moi s’extraire à la souffrance. La douleur et la souffrance font partie de la vie.

J’ai fait de mon mieux mais j’ai quand même un peu mal.

PS: toutes mes excuses pour la faute d’accord dans la vidéo et toutes les autres fautes sur ce blog! J’ai une excuse je suis dysortographique et malgré mes sempiternels questionnements sur chaque mot, chaque accord, je continue à faire des fautes! Je sais à quel point ça peut heurter les personnes qui écrivent bien.

Abonnez-vous à la lettre d'information pour recevoir chaque mois les nouveaux épisodes
S'abonner