Posts on août 2011

Happyview*39: Christian Bourit – La vibration du bonheur

Christian Bourit n’a pas écrit un mais deux livres sur le bonheur:

  1. Je m’autorise au bonheur ! : En finir avec les problèmes à répétition
  2. La vibration du bonheur : Le semblable attire le semblable

Christian est dentiste et passionné depuis longtemps par le développement personnel. Il s’est donné la chance d’aller apprendre auprès des grands gourous de l’épanouissement comme Tony Robbins.

Ses livres se caractérisent par un style clair, direct, qui va à l’essentiel. Le bonheur y est décrit comme une vibration avec laquelle nous devons nous aligner. Pour ça, il donne au lecteur des clés:

  • Je change pour que ma vibration change: le pouvoir de changer notre vie nous appartient. Le bonheur ne peut se développer au détriment des autres. En nous concentrant sur ce qui est porteur de joie dans notre vie, nous attirons plus de joie.
  • Je m’autorise au bonheur: la culpabilité nous enferme. Refuser de pardonner, c’est rester victime du passé.
  • J’ose l’amour: l’énergie de l’amour est la force le plus puissante de l’Univers.
  • J’accepte pour mieux dépasser: plus nous refusons une situation, plus nous en devenons prisonnier.
  • Je vise le meilleur: notre attention doit constamment être dirigée vers le meilleur. Le corps a autant de capacité que le mental pour développer une émotion positive.

C’est la première fois que je rencontre un auteur français qui parle de pensée créatrice ou de loi d’attraction. On sent comme pour Christine Michaud ou Lilou Macé qu’il s’est frotté à la culture anglo-saxonne.

J’en profite pour vous joindre ce texte de WH Murray qu’on m’a présenté plus d’une fois comme étant une citation de Goethe et qui rejoint les propos de Christian:

Jusqu’au moment où l’on s’engage, il n’y a qu’hésitation, occasion de revenir en arrière et inefficacité. Concernant tous les actes exigeant initiative et création, il y a une vérité élémentaire dont la méconnaissance a fait avorter des idées innombrables et des projets fabuleux : c’est qu’à l’instant où l’on s’engage pour de bon, la Providence se met en marche à son tour. Toutes sortes de circonstances favorables se produisent qui, autrement, ne se seraient pas manifestées.


La décision engendre un courant d’évènements qui suscite sur son passage une variété d’incidents imprévus et bénéfiques de rencontres et de soutiens matériels dont personne n’aurait osé rêver.


J’ai appris à accorder à ce vers de Goethe le plus profond respect :

« Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêver de faire, faites-la. L’audace a du génie, de la puissance et de la magie. »


Extrait de : « L’expédition écossaise dans l’Himalaya, 1951 », W.H. Murray.( 1913 – 1996 )



Happyview*38: Florence Servan-Schreiber – 3 Kifs par jour

Je considère Florence Servan-Schreiber comme une bonne fée.

« La menchika scoubidou.
Mais le truc qui fait boum, à tous les coups,
C’est Bibbidi bobbidi boo ! »

Le Bibbidi boo de Florence c’est sa grande générosité, sa curiosité et sa bienveillance.

Quand je vais à la rencontre d’un auteur, je ne suis pas toujours à l’aise dans mes souliers. Il m’est difficile de demander car je sais qu’ils sont souvent sollicités. Ce jour là, je venais spécifiquement à la rencontre de Florence pour lui demander d’intervenir au Forum Happylab. (Merci à Christophe de m’avoir avertie de son passage)

Non seulement Florence a accepté mais elle a également participé à la journée Happylab dans son intégralité. Les Forums Happylab sont des après-midi pour le grand public et le matin, les bénévoles suivent un atelier tous ensembles. Florence a vécu cette journée dans sa totalité avec nous, du matin jusqu’au cocktail de clôture du soir. Quel délice! Florence a également difffusé l’information et nous a apporté une exposition dont nous avions bien besoin.

Quand nous nous sommes recroisées à l’improviste, je lui ai demandé si elle répondrait à quelques questions et elle a accepté. Elle me reçoit dans son bureau plein d’Omega3, de vitamines et de joie de vivre.

Je suis heureuse de pouvoir partager cet entretien car Florence Servan-Scheiber a une réelle passion pour la vie, l’humain qu’elle sait à merveille transmettre.

Sans commentaire

Votez le parti du Bonheur avec Archimède

Abonnez-vous à la lettre d'information pour recevoir chaque mois les nouveaux épisodes
S'abonner