Posts on juillet 2013

Happyview*97: Marie Deschamps – Le club des optimistes

Une femme, un tourbillon. Une fleur dans les cheveux, un champ dans la tête. Marie porte à merveille son nom puisque c’est au milieu des graines du marché aux fleurs que je l’ai interviewée. Elle y exposait ses toiles, ses plantes peintes. Telle une déesse de la chlorophylle, Marie sème des sourires, de l’enthousiasme partout où elle passe. Marie guerrière qui pour transmuter ses blessures ouvre tout, ose et inspire les autres à la suivre sur ce chemin coloré.

Marie a créé le « club des curieux optimistes qui aiment: manger, partager, rêver ». Elle part dans quelques jours faire un tour du monde de l’optimisme avec son mari. Pas de frontières pour cette gourmande de vie. Bon voyage Marie!

Happyview*96: Claude Pinault – Le syndrôme du bocal

A pieds joints, grand bain de la vie, je plonge.

Plus j’ai confiance, plus je rencontre des personnes qui me font toujours plus aimer la vie. Ca fait trois plus, c’est beaucoup!

Complicité immédiate. Moment inoubliable de rire, d’émotion, de charme. Les jours qui ont suivi cette interview, j’ai parlé de Claude à tous ceux que je croisais. Son histoire, sa personnalité, tout m’a enthousiasmée chez lui. Je suis heureuse de partager cet entretien avec vous car il m’a rappelé des essentiels.

Claude Pinault raconte son histoire dans Le syndrome du bocal

Et pour comprendre dans la chair, cette vidéo offre la possibilité de mieux comprendre le parcours de Claude et de ses proches.

————————————————————————————————————————-

La lettre d’information de juin: Branchée

Pour la recevoir directement chaque mois dans votre boite aux lettres, c’est ici. Pour recevoir chaque article dès sa parution, c’est là.

Happyview*95: Sophie Machot – Cultivez votre bonheur

Depuis cette interview, un vent d’enthousiasme s’est levé en nous, autour de nous. Un nouveau projet ambitieux est né ce jour là.

Hier je retrouvais Sophie pour poser les bases de ce gros bébé joufflu et rieur.

Si tout se déroule comme dans nos rêves éveillés alors madame destinée est bien généreuse.

Hier, Sophie me rappelait que quand elle a décidé de se lancer dans le grand bain et de changer de métier, quitter les relations presse pour le coaching, elle a reçu une « dernière » proposition de mission. Elle s’est dit pourquoi pas! Elle demande un temps pour réfléchir et raccroche. A ce moment-là, elle reçoit une alerte sur son téléphone: « Happylab: le laboratoire du bonheur ». Grace à MylittleParis, Sophie découvre Happylab et rappelle son client pour décliner l’offre. C’était le clin d’œil qui l’a renforcée dans son désir d’y aller.

Parallèlement, aux diners de Christophe, je rencontre par hasard un autre Christophe qui connait Happylab. Il connait Happylab car Sophie lui en a parlé. Nous nous retrouvons.

J’ai donc rencontré Sophie au tout début de sa reconversion et si gros bébé grandit bien alors la vie nous aura bien aidées.

Abonnez-vous à la lettre d'information pour recevoir chaque mois les nouveaux épisodes
S'abonner

Send this to a friend