Il y a de ça quelques années, je rentrais de banlieue parisienne vers ma tanière à moitié assoupie dans le métro.

Réactivée par vibrations de mon téléphone, je décroche. Maïté fête son anniversaire dans un bar rive gauche. Elle finit de diner et on se retrouve dans une heure au zinc.

Une heure. Pas assez pour rentrer, suffisant pour vagabonder. Je descends à la station suivante et j’enfourche un velib direction rive gauche.

A l’arrêt au feu rouge à Odéon, je vois Alexandre seul en terrasse d’un café.

Il vient de se faire poser un lapin. Je répare l’affront et je m’installe, j’ai une heure devant moi.

Au bout de quelques minutes, nous parlons bonheur. Il plonge la main dans sa besace et en ressort « Propos sur le bonheur » d’Alain. Je rigole et dégaine « Comment être heureux… et le rester » de Sonja Lyubomirsky.

Il me parle des diners du bonheur et de ses questionnements, de comment il a réinventé sa vie et trouvé le job de ses rêves.

J’aime les hasards.

Alexandre m’a toujours intriguée. Je mène l’enquête mais je crois que c’est un super héros. Je l’ai rencontré chez lui car nous avons une amie en commun qui m’avait conviée à l’une de ses fêtes. Plus tard, je l’ai recroisé jouant du cor dans un château, en cape sur une scène parisienne, sur une meule de foin style Interville, sautant d’une benne devant le palais Brogniart. Une tête bien faite avec un cœur d’enfant qui vous tire des sourires grands comme la lune.

C’est pas naturel. C’est surnaturel.

C’est drôle car Happylab et la Fabrique Spinoza ont des missions similaires avec des approches complémentaires et pourtant nous nous sommes rencontrés dans un tout autre contexte.

Et au sujet d’Happylab, l’actualité est riche. Ce dimanche c’est notre café mensuel à Paris. Carole Perle que je connais aussi depuis quelques années viendra partager de sa sagesse. Et si vous êtes trop loin, vous aussi vous pouvez créer le café Happylab de votre ville.

Et puis dans une semaine tout rond c’est notre grand rendez-vous, le FORUM HAPPYLAB. Pour cette édition j’ai mis à profit les rencontres que j’ai faite lors de la préparation de l’émission de Frédéric Lopez « Leurs secrets du bonheur » puisque nous recevons entre autre Jeanne Siaud Facchin qui faisait les ateliers d’éducation au bonheur avec les enfants et les familles. Elle vient de sortir un livre sur la méditation et comment ça a changé sa vie, l’occasion idéale de se retrouver. Découvrez le programme sur le site d’Happylab.

A très bientôt. Ma longue pose prend fin et les interviews s’enchainent dans les semaines qui viennent. Heureuse de vous retrouver.