Posts in "Interviews vidéo" category

Daniel Morel – Se libérer de ses croyances et de son énnéagramme

Sommes-nous réellement libre ?

Grâce à mes nombreuses expérimentations et rencontres, j’ai pu constater que certaines situations ou même configurations pouvaient emballer mes émotions alors que mon voisin restait impassible. Inversement, j’en ai vu d’autres s’embraser sur ce qui me semblait être une broutille. C’est dans ces moments là que je les ai découverte, comme des entités qui prennent le volant, mes croyances.

C’est rationnel mais cela nous rend irrationnel. Souvent attachées à une expérience passée, elles ont été traitées et les réactions automatisées. Certaine croyances sont positives et d’autres nous amènent à revivre toute une ribambelle de sensations désagréables.

Il y a une quinzaine de jour, je rencontrais Pascale de Gail-Athis à Vannes. Elle décrit ce phénomène comme des addictions émotionnelles qui nous entraînent dans nos habitudes de fonctionnement. Nous serions accroc à la chimie, aux sensations même pénibles que ces croyances engendrent. Elles ont le mérite de nous rassurer, de nous conforter dans une histoire connue.

J’aimerais être libre. Je constate chaque jour que je ne le suis pas.

Je suis allée à la rencontre de Daniel Morel car depuis quelques mois l’énnéagramme revient régulièrement dans mes conversations. Daniel est formateur et notre premier échange par téléphone m’a enthousiasmée. Nous avons pris le temps jusqu’à ce que la carte mémoire de mon appareil crie stop. Je ne fais plus beaucoup de vidéos, donc je me sens libre de faire un format long qui est aussi le reflet de l’envie que j’ai d’approfondir mes compréhensions.

Sa générosité à partager m’a permis de comprendre comment cet outils n’est pas tant un outils de connaissance de soi qu’une voie d’affranchissement. Se libérer de nos recherches de reconnaissance externe pour pleinement être soi.

Ce podcast est disponible sur iTunes dispo sur itunesAbonne-toi !

Vidéo : Thierry Willième – PDG GE Capital France

« Si des hommes tels que lui étaient à la tête des grandes entreprises d’aujourd’hui, le monde ferait un 360° en un minimum de temps. Il est pour moi, dans l’incarnation de son leadership, dans sa vision, ses valeurs, et dans le concret de ses actions, un leader de cœur, aligné, qui propage le bonheur et le bien être en entreprise »

Voilà les termes dans lesquels Vanessa m’a parlé de Thierry Willième, PDG de GE Capital.

Je suis une rêveuse planificatrice, depuis toujours. Pour m’amuser, je me pose dans un endroit calme avec un grand carnet et un stylo et j’élabore des scenarii « si j’étais… ». Et bien dans mes fantasmes, si j’étais présidente, je réformerais en profondeur le système financier et bancaire qui n’est, selon moi, plus adapté au soutient de la société. Pour gâter l’affaire, les agissements du seul PDG de banque que j’ai côtoyé dans ma vie sont venus renforcer cette idée qu’on ne peut plus faire confiance ni au système, ni à ses acteurs. Malhonnêtes !

Mais heureusement la vie vient toujours taquiner mes croyances alors c’est avec joie que je suis allée rencontrer Thierry  Willième pour me sortir de mon « mal français ». Cette conversation m’a rappelé une discussion avec le PDG de Nespresso France qui a commencé comme stagiaire dans la société. Quand je l’ai interrogé sur la pollution des capsules, on aurait dit que je ne pouvais pas lui faire plus plaisir tant il s’était passionné pour le sujet. Mes a priori venaient de tomber net.

Ils sont légion les décideurs inspirés. Pour les rencontrer, je vous conseille de suivre Wisdom 2.0. La première conférence en France aura lieu cette année.

Video : Solenn Thomas – Talents et vocation

Dans la droite ligne de mon obsession pour la thématique des talents, j’avais envie de vous présenter Solenn qui n’en manque pas. Nous nous sommes croisées ici et là et un jour, je me suis retrouvée sur un fauteuil, chez elle, éclairée à la bougie, pour calmer mon esprit agité. Solennn fédère. Ce jour là, elle nous transmet son amour pour la méditation.

Voilà peu de temps, Solenn a quitté ses tailleurs de chasseuse de tête pour remplir sa mission de vie. Elle a à cœur que chacun s’épanouisse au travail et pour ça, elle ne manque pas d’idées et d’énergie. Elle a fondé Eklore qui rassemble déjà une communauté active qui propose des ateliers et prépare des événements d’envergure.

Je vous laisse écouter Solenn, une femme de charme et d’esprit.

Vlog : Cultiver son jardin – épisode 1

Je me fais peur à moi-même ! L’air breton stimule mes envies et me voici engagée dans plusieurs nouveaux projets que j’aimerais partager sur ce blog. Celui-ci ne devait pas voir le jour tout de suite mais alléché par le printemps, il germe plus vite que prévu.

Ma famille a un grand terrain qui n’a sûrement pas été cultivé depuis les années 60. J’ai plus d’une raison de vouloir en transformer une partie en potager :

  • j’ai besoin d’une activité qui rythme mes semaines. Mes activités professionnelles sont déjà intenses mais hormis mes déplacements en entreprise, je travaille beaucoup sur mon ordinateur. Un jardin, c’est la promesse de s’aérer et de bouger. L’avantage est que le terrain est à 3 km de chez moi et m’obligera à faire du vélo (dès que j’aurai changé les chambres à air ! )
  • je veux pouvoir mettre en pratique mes espérances d’un monde plus vertueux, d’une nature respectée. L’écologie par l’action, par la proximité avec le pouls des plantes.
  • j’espère préserver ma santé en consommant des aliments plus sains et retrouver le goût des tomates rouges.
  • je souhaite être plus libre et indépendante, retrouver une certaine autonomie alimentaire.
  • j’ai envie d’apprendre quelque chose de nouveau et me surprendre.

Je pars du niveau le plus bas qu’il soit, celui qui tue les plantes d’appartement les plus persistantes. Cette aventure est peut-être complétement inepte mais je dois en avoir le cœur net. Aidez-moi à réussir mon pari. Si vous habitez dans le coin, venez m’aider. Si vous êtes loin, conseillez-moi ou envoyez moi des graines !

Video : Thierry Dubois – Découvrir ses talents

Je suis obsédée par les talents ! J’en ai fait l’un de mes sujets de prédilection et je pousse mes nouveaux clients assez systématiquement vers leur exploration. Ce mois-ci j’anime une Turbine à bonheur avec 180 salariés pendant une heure trente et, pour ma plus grande joie, nous allons faire un Talentoscope. Avec chaque intervention, je règle les rouages pour accélérer les prises de conscience et la coopération.

Je suis obsédée par les talents ! C’est pas tout neuf car vous trouverez sur ce site les interviews de Robert Greene, Stéphane Dieutre, Joël Guillon qui touche à ce sujet si exaltant.

9782212560879_h430Bien sûr quand je suis tombée par hasard sur la couverture du livre de Thierry Dubois, j’ai décoché mon mail. Dans son bureau avec une superbe vue sur les toits de Paris, nous avons pu ne parler que de ça, des talents.

Connaissez-vous vos talents ? Savez-vous les reconnaitre chez les autres ? J’espère que cette interview vous en donnera une vue plus affinée. Vous avez du talent, nous avons tous du talent.

Happyview*142 : Ilona Boniwell – Psychologie positive

Je suis heureuse de finir ce cycle de 7 ans d’interviews sur le bonheur avec Ilona Boniwell. En premier lieu parce qu’Ilona est une des pionnières de la psychologie positive et que son parcours international vient enrichir notre connaissance de cette discipline assez neuve. Mais aussi parce que j’ai découvert une femme passionnée et pleine de nuances, et j’aime ce recul qu’elle a sur sa passion. Nous nous sommes trouvées quelques points communs comme celui d’être nées la même année. Mon prénom parle de joie, son nom ressemble à un nom d’artiste du bonheur et du bien-être. Y-a-t-il un brin de notre destinée inscrit dans nos patronymes ?

Après cette interview, j’abandonne cette question du bonheur qui a été le fil conducteur de ce blog. Je vais recentrer mes interviews sur des questions beaucoup plus pratiques et tangibles. Je vous en dirai plus bientôt quand j’aurai posé à plat toutes les pièces du puzzle.

Pour retrouver toutes les activités et publications d’Ilona : POSITRAN

Happyview*141 : Ucka Ludovic Ilolo – Chorégraphe d’entreprise

L’oreille au téléphone, je courrai après Malek autour du Forum des Halles à Paris. Qui connait Malek sait que je n’avais aucune chance si il n’avait pas eu la bonté de m’attendre. Au pied de la Fontaine des Innocents, je l’aperçois. Grands sourires. Il pose sa main sur mon épaule et nous nous dirigeons vers la terrasse où il a localisé Olivier des Amanins avec qui nous avons rendez-vous. Il me demande comment je vais. Je viens d’une région où l’on se fait la bise du bout des lèvres donc, même si cela fait fondre mes armures, j’aime la chaleur de ses origines kabyles et sa gentillesse hors norme. Olivier est là en compagnie d’un inconnu, Ucka. Je ne boude pas mon plaisir de passer du temps avec trois hommes inspirants (et tous beaux). La décontraction et la sincérité d’Olivier. La sagesse et la bienveillance de Malek. Le mystère Ucka !

Je ne connaissais rien de Ucka. Malek, lui, avait fait ses recherches et le félicitait pour son TEDx, qui, je le découvrirai plus tard, est exceptionnel. Ucka est danseur et chorégraphe d’entreprise. Il intervient au sein de Ticket for Change avec mes amis Vincent et Stéphane.

Notre soif étanchée, c’est l’heure des accolades et des vœux de bon voyage pour Olivier qui part avec sa compagne et ses filles pour un tour du monde.

Je rentre à pied et Ucka m’accompagne d’abord pour un petit bout qui se finira au coin du quai de Jemmapes et de la Grange aux belles. Avec sa casquette, son fixie, devant un rideau de fer coloré, j’ai écouté Ucka me démonter les mots pour m’en montrer les mécanismes. Il aurait pu parler des heures tant le sujet le passionne. J’ai rarement rencontré homme aussi complet, aussi à l’aise avec la pensée qu’avec le corps.

Il remontait vers le canal de l’Ourcq, je regagnais ma tanière rue Alibert. J’ai fait moins de 5 pas quand je tombe sur un copain qui allait m’embarquer dans une toute autre aventure !

Cette interview avec Ucka a été chaotique et il a du mérite à rester souriant et décontracté alors que j’étais tendue et distraite. J’espère que vous pourrez quand même percevoir la force et la profondeur d’Ucka. Retrouvez-le sur son site O in motion

Et pour info et parce que je ne sais pas pourquoi je prends un malin plaisir à me ridiculiser : la définition de l’épistémologie !

——————————————————

La lettre d’information de décembre : Ne me dis pas

Pour la recevoir directement chaque mois dans votre boite aux lettres, c’est ici. Pour recevoir chaque article dès sa parution, c’est là.

Older Posts »
Abonnez-vous à la lettre d'information pour recevoir chaque mois les nouveaux épisodes
S'abonner

Send this to a friend