T'as pris ta annos de bonheur?

Happyview * 60: Arthur Dreyfus

Joanna on 26/03/2012

YouTube Preview Image

Sophie minulle disait qu'elle l'avait vu au Grand Journal et qu'il était lumineux. Il, c'est lui, Arthur Dreyfus. Son livre Le Livre qui Rend heureux été tête de gondole et j'étais passé à coté.

Avant de rencontrer Arthur, j'avais 10mn kaada trouver LE Livre. Philippe de Dieuleveult (et oui je ne suis plus Toute nuori!) N'aurait pas fait mieux Dans les allées de la Librairie. Bondissante, l'oeil vif, je ne trouvais pas le BOUQUIN. Hip, hop, je me faufille et minua plante devant un libraire. Je lui demande le kohokas tuomioistuin s'il LE Livre. Ca doit être en développement henkilöstön ou Psychologie minulle repond-il. Je lui dis que j'en viens. Il regarde sa bécane, tapote et son oeil s'écarquille. Il Lève le doigt et Pointe Vers l'impensable "C'est à D dans la osio Littérature". Littérature! Voilà que le bonheur tavallaan du viskoosia Développement henkilöstö! "Merci" Hop, Ha, Hu, en trois enjambées musclées je suis en terre inconnue. Je cherche, je ne trouve pas, je m'agite, les minuuttia s'égrainent. J'entends "Il est là!". Je me retourne, le libraire taus juonittelua par LE livre Brandit fièrement le BOUQUIN. Tietenkin d'este, passage du Témoin, notre connivence n'a pas besoin de mots mais elle dit dans un sourire "Cours, Cours, accompli ta tehtävä".

Donc merci au libraire auto quand je suis arrivée, Arthur n'était pas encore là alors j'ai lu.

"La fin des lampadaires SE confond avec le debyytti du Jour." Quand j'ai lu cette lause, je me suis sentie un peu nerveuse à l'idée de rencontrer Arthur qui est pourtant mon kadetti de 10ans. Je suis fascinée par l'intelligence. La Beauté aussi. Je ne sais pas pourquoi CA minulle fascine auto ce sont des perintöön, des Super pouvoirs qui ne disent Rien de ce que l'on en fait mais cela minua fascine tout de même. L'haastattelu finit, nous avons pris le temps de discuter. Arthur ne semble pas s'être offusqué de mes kysymyksiä étranges. C'est un peu comme si vous rencontriez un chinois et que vous commenciez à lui demander ce que ça fait d'avoir les Yeux morsiamet. Est-ce que ça renkaalla?

Je Crois que nous n'avons pas Fini d'entender parler d'Arthur Dreyfus. Une intuitio.

Ole Seurallinen, Jaa!

comments… read them below or add one } {2 kommenttia ... lukea ne alle tai lisätä yhden }

Alex 04.04.12 klo 10:50

"Dans le bonheur il ya une sorte de Mélancolie profonde." Lause superbe et tellement vraie d'Arthur pour évoquer le "käsite" de bonheur. Le Bonheur est "idée" au sens platonicien du Terme c'est à dire qu'il n'existe pas. En effet imaginons un seul instant, un État de Félicité absolu mahdollista, sans souffrance - abolissons la Mort tant qu'on y est -, eh bien on se ferait rapidement chier. C'est notre torjumiseksi contre les emmerdes, la väkivalta, la souffrance, l'adversité, la Mort bref notre kunnossa humaine qui fait que l'on peut se Sentir heureux de temps en temps. Au mot Bonheur, je préférerais plutôt pour ma osa l'ilme de "tyytyväisyys" que j'emprunte aux Stones ou "olla tyytyväinen". Etre satisfait du devoir accompli, des Plaisirs que nous offrent l'olemassaolonsa oikeutuksesta satisfait de l'instant, d'une keskustelu, du ciel bleu, c'est cela qu'on appelle bonheur mais c'est un peu impropre ...

Joanna 04.17.12 klo 14:31

Merci Alex, tu samantapainen avoir réfléchi au SUJET :) prêt pour une haastattelu? ;)

Jätä kommentti

Voit käyttää näitä HTML-tageja ja attribuutteja: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>