Faire du scooter ou de la moto, tu ne peux pas me faire plus plaisir.

Rouler sur les trottoirs avec ton engin, tu ne peux pas me mettre plus en colère.

Mixez les deux.

Moi, accrochée à un motard qui roule à l’indienne.

Un sens interdit. Doubler sur la file de gauche.

Laisser fumer.

Moi, furax à l’intérieur.

Déjeuner cordial.

Histoire banal d’un voisin qui ne supporte pas qu’il mette la musique le soir.

Moi, le furax qui commence à faire des bulles.

EXPLOSION.

Je n’ai jamais réussi à monter l’entretien avec ce coach pourtant hyper sympa que je venais t’interviewer sur le bonheur. Il venait d’appuyer sans le savoir sur mon talon d’Achille: le respect du code de la route! Mais j’en ai déjà parlé ici.

Le plus étonnant est qu’il avait un dessin de « Miss.Tic » dans son cabinet qui parlait de bonheur. A peine arrivée, il me dit que mes vidéos sont un peu trop statiques, qu’un bon exemple de vidéos réussies sont les vidéos du succès.

Un an après, je contacte Henri Kaufman qui n’est autre que le président du Fanclub de « Miss.Tic ». Chez lui, l’art est à la maison. L’art contemporain, l’artisanat avec des portes d’un autre age, tout s’assemble. L’art épie dans les miroirs. L’art fait des mathématiques.

Je vais finir par trouver normal de rencontrer des hommes et des femmes qui semblent avoir vécu plusieurs vies, entretenir des centres d’intérêts multiples et de belles réussites. En tout cas Henri ne semble pas s’ennuyer dans la vie tant il est entouré de beau et d’intéressant.

Il nous explique la sérendipité.

Je vous souhaite beaucoup de sérendipité en ce réveillon de noël. J’ai une pensée toute particulière pour ceux d’entre vous qui se sentent seul.