Philippe Gabilliet, je l’ai découvert comme des centaines de milliers d’autres sur internet grâce à cette vidéo sur la chance.

Je participais à un événement de blogueurs dont le thème était justement la chance. J’ai consulté l’oracle Google (comme aime à le dire Philippe) et la première vidéo sur la chance qui sort, c’est Philippe dans ce même bureau de l’ESCP où je l’interviews aujourd’hui.

Peu de temps après, je découvre sa conférence sur l’optimisme et je le contacte pour lui demander d’intervenir au Forum Happylab du 30 avril 2011.

Au même moment, je me rends à Bruxelles pour rencontrer le président de la ligue des optimistes du royaume de Belgique.  Il me propose de rejoindre la ligue française, ce que je fais avec joie. Je rejoins donc, pour des séances de travail, France Roque, la présidente et Philippe Gabilliet, le vice-président. Nous voilà réunis pour une collaboration qui m’a enchantée.

Quand j’ai commencé à travailler sur l’émission Leurs secrets du bonheur, j’ai du quitter la Ligue car le temps est élastique mais pas assez. Fini les étincelles de neurones, les bons gueuletons et les éclats de rire. Fini le privilège de voir Philippe régulièrement. Il ne me reste plus qu’à créer les occasions. Une interview en est une. La chance, ça se construit!