J’aurais pu mettre cet article dans la section sans commentaire. Oui, est-il vraiment nécessaire que j’explique l’évidence de cette rencontre?

Par trébuchement, j’ai atterri sur le site de la Fabrique à Bonheurs. Quelques jours avant Florence m’avait parlée de ces filles qui font des ateliers de mind-mapping  avec les enfants. Ce sont elles, les mêmes. Je leur écris et rencontre Audrey qui connaissait déjà Happylab.

Éblouie! Audrey, avec ses yeux en demi lune tout droit sortis d’un manga japonais, pétille de partout. Deux heures et demi de discussion et des bulles! Nous sommes de la même année. Le même age et des vies bien différentes. Audrey est maman de 4 enfants. J’ai voyagé aux quatre coins du globe. Je serai sûrement dans les couches quand elle escaladera des montagnes.

Et pourtant d’une drôle de manière au même point: le bonheur.

RDV est pris avec Audrey Akoun et Isabelle Pailleau co-fondatrice de la Fabrique à Bonheurs pour l’interview. Et là je me rends compte que le mind-mapping n’est qu’un petit bout du territoire de ces femmes pleines d’énergie. L’éducation voilà leur terrain. L’éducation à la joie des enfants, des parents, des adultes et même des salariés avec La tête sur les épaules.

Parce que je ne peux pas m’arrêter là et qu’il faut que j’en sache plus sur leur monde, leurs outils, leur joie de vivre, je les rejoins jeudi pour une conférence à la Living School et le 1er décembre pour penser et organiser mon travail autrement.

Je sens que ça va fuser dans tous les sens. C’est bon d’apprendre et de progresser.

——————————————————————————————

Cette semaine j’ai également rencontré Florence Quentin, éqyptologue qui est actuellement à la rédaction en chef du Monde des Religions. Je continue mon exploration de la spiritualité. Découvrez son interview sur Logostep