Je considère Florence Servan-Schreiber comme une bonne fée.

« La menchika scoubidou.
Mais le truc qui fait boum, à tous les coups,
C’est Bibbidi bobbidi boo ! »

Le Bibbidi boo de Florence c’est sa grande générosité, sa curiosité et sa bienveillance.

Quand je vais à la rencontre d’un auteur, je ne suis pas toujours à l’aise dans mes souliers. Il m’est difficile de demander car je sais qu’ils sont souvent sollicités. Ce jour là, je venais spécifiquement à la rencontre de Florence pour lui demander d’intervenir au Forum Happylab. (Merci à Christophe de m’avoir avertie de son passage)

Non seulement Florence a accepté mais elle a également participé à la journée Happylab dans son intégralité. Les Forums Happylab sont des après-midi pour le grand public et le matin, les bénévoles suivent un atelier tous ensembles. Florence a vécu cette journée dans sa totalité avec nous, du matin jusqu’au cocktail de clôture du soir. Quel délice! Florence a également difffusé l’information et nous a apporté une exposition dont nous avions bien besoin.

Quand nous nous sommes recroisées à l’improviste, je lui ai demandé si elle répondrait à quelques questions et elle a accepté. Elle me reçoit dans son bureau plein d’Omega3, de vitamines et de joie de vivre.

Je suis heureuse de pouvoir partager cet entretien car Florence Servan-Scheiber a une réelle passion pour la vie, l’humain qu’elle sait à merveille transmettre.