Tout a commencé dans un petit resto où il fait bon manger car les plats y sont préparés avec amour et les regards sont attentifs.

Je déjeunais avec Jess et trois grands gaillards complices, chacun père de trois enfants et multi-entrepreneurs. Loin de Lady Gaga, l’un d’eux nous apprend le poker-face. Rester impassible alors qu’il me balance que j’ai un gros pif, disons que je ne suis pas très douée au poker face.

Son poker face, lui, il l’a travaillé avec Jean-Christophe alors quand il m’invite à le rencontrer je saute sur l’occasion.

J’ai passé trois heures à discuter avec Jean-Christophe de sa vie d’avant, de sa vie de maintenant, du chemin. Cette interview est un extrait de notre conversation.