Thierry Noëllec – Utiliser la médiation pour dénouer les conflits

Sa bio :

Thierry Noëllec est praticien certifié de la médiation des conflits en entreprises depuis 2013, spécialisé dans les PME, PMI et TPE. Auparavant, il a exercé différentes fonctions managériales dans des domaines aussi variés que l’hôtellerie internationale, la restauration, le sport et les loisirs ou la recherche et l’exploitation pétrolière. Son parcours professionnel l’a conduit à vivre et travailler autant en France qu’à l’étranger (U.S.A., Allemagne, Afrique de l’Ouest) ; aussi bien dans des structures commerciales qu’industrielles, voire associatives.

Son message : 

Pour Thierry Noëllec, la médiation des conflits s’exerce au bénéfice de l’entreprise entendue comme l’ensemble formé par ses dirigeants, son personnel et ses acteurs périphériques que sont ses clients, ses fournisseurs et son environnement géographique et sectoriel. Une médiation de conflit se construit sur une suite de rendez-vous qui mènent peu à peu à la résolution du conflit et à l’établissement de règles concrètes et pérennes qui en préservent le maintien et évitent de retomber dans le conflit. La médiation des conflits couvre un vaste champ qui voisine avec les ressources humaines, le domaine juridique ou la médecine du travail. Son vocabulaire est donc riche, varié et spécifique 

Son site internet : www.thierry-noellec-mediation.com

Son conseil de lecture : « La disparition » de Georges Perec

Citation :  « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus

Ce podcast est disponible sur iTunes dispo sur itunesAbonne-toi !

Pascale Molho – Quel lien entre l’écoute de soi et l’écoute de l’autre au travail ?

Sa bio :

Docteur en Médecine, certifiée en CNV depuis 1996, Pascale Molho fait connaître le processus de la CNV depuis une quinzaine d’années auprès d’institutions et d’entreprises diverses, principalement dans les milieux de la santé et du secteur social ; elle a été médecin en milieu hospitalier pendant 15 ans. Consciente qu’une grande partie de la souffrance au travail et des coûts cachés des organisations sont  liés à des conflits, elle se consacre aujourd’hui à la formation des  personnes et des équipes par le biais de la CNV. Elle forme les formateurs et coordonne les actions de formation. Formée également à TIPI (technique d’identification des peurs inconscientes et à l’IFS ( Internal family system), la systémie familiale appliquée aux conflits intérieurs.

Son message : 

L’écoute de soi, la reconnaissance de sa propre vulnérabilité est une force. L’écoute de l’autre, avec la conscience de sa vulnérabilité et de ses besoins derrière un comportement agressif ouvre à l’empathie et au dialogue. Ce sont deux  clefs qui permettent de désamorcer les peurs sous jacentes aux luttes de pouvoir.  Passer du Pouvoir SUR l’autre au pouvoir AVEC l’autre est en effet à la base de l’intelligence collective et du management coopératif.
La communication NonViolente (CNV), combinant l’empathie et l’empathie pour l’autre avec une prise de conscience de la violence véhiculée par le langage  permet de créer le climat de confiance nécessaire à l’expression de chacun et donc à l’émergence de l’intelligence collective.

Son livre : La Communication Non-Violente aux éditions Leduc.s

Son site internet : www.pascalemolho.fr

Son conseil de lecture : « Pratiquer la CNV au travail » de Françoise Keller

Citation :  « Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble. » Proverbe africain

Ce podcast est disponible sur iTunes dispo sur itunesAbonne-toi !

Isalou Beaudet Regen – Comment se ré-approprier sa vie avec la magie toute particulière du petit matin ?

Sa bio :

Entrepreneuse et auteur du livre à succès « La magie du matin » – Prix du livre Optimisme 2016. Résiliente résolument optimiste, grande passionnée du « petit matin » qui, depuis plus de 20 ans, pose inlassablement la même question à toutes les personnes qu’elle rencontre : « Pour quoi tu te lèves ? »
Quête existentielle du sens qu’elle décline à travers plusieurs médias et diverses activités, passant des ARTS PLASTIQUES (Premier Prix de peinture du Salon International d’Arts Contemporains de Montrouge)  aux MEDIAS, en tant que blogueuse de 365mornings, et chroniqueuse France Inter et pour le magazine économique EcoRéseauBusiness, à la CREATION D’ENTREPRISE, fondatrice de Kama & Associés, agence de communication audiovisuelle spécialisée dans l’humain et la mise en avant des énergies positives, partenaire de TEdx Vaugirard Road et du Printemps de l’Optimisme.

Son message : 

« Je n’ai pas un seul moment pour moi ! » Vous reconnaissez-vous dans cette plainte ? Etes-vous à la recherche de cette fameuse 25°heure qui vous permettrait de profiter de vos activités favorites 365 jours sur 365, et pas seulement les maigres 139 jours des week end et des grandes vacances ? Envie d’un vrai changement ?  
L’heure  est  venue  pour vous de reprendre  votre  équilibre et vie  en  main  avec  une  solution  pratique  et  efficace. Et si, finalement, le monde appartenait  à  ceux  qui  se  lèvent  PLUS  tôt  pour  se  FAIRE PLAISIR avant de démarrer leur journée ?   
Partant(e) pour essayer le réenchantement de « La magie du matin » ?

Son livre : La magie du matin aux éditions Leduc.s

Sa chaine YouTube : La magie du matin

Son conseil de lecture : « C’est la vie » de Jean-Louis Servan-Schreiber

Citation :  «J’y vois un peu plus clair sur l’aventure de vivre. Je continue chaque jour à apprendre.» Jean-Louis Servan-Schreiber

 

Ce podcast est disponible sur iTunes dispo sur itunesAbonne-toi !

Daniel Morel – Se libérer de ses croyances et de son énnéagramme

Sommes-nous réellement libre ?

Grâce à mes nombreuses expérimentations et rencontres, j’ai pu constater que certaines situations ou même configurations pouvaient emballer mes émotions alors que mon voisin restait impassible. Inversement, j’en ai vu d’autres s’embraser sur ce qui me semblait être une broutille. C’est dans ces moments là que je les ai découverte, comme des entités qui prennent le volant, mes croyances.

C’est rationnel mais cela nous rend irrationnel. Souvent attachées à une expérience passée, elles ont été traitées et les réactions automatisées. Certaine croyances sont positives et d’autres nous amènent à revivre toute une ribambelle de sensations désagréables.

Il y a une quinzaine de jour, je rencontrais Pascale de Gail-Athis à Vannes. Elle décrit ce phénomène comme des addictions émotionnelles qui nous entraînent dans nos habitudes de fonctionnement. Nous serions accroc à la chimie, aux sensations même pénibles que ces croyances engendrent. Elles ont le mérite de nous rassurer, de nous conforter dans une histoire connue.

J’aimerais être libre. Je constate chaque jour que je ne le suis pas.

Je suis allée à la rencontre de Daniel Morel car depuis quelques mois l’énnéagramme revient régulièrement dans mes conversations. Daniel est formateur et notre premier échange par téléphone m’a enthousiasmée. Nous avons pris le temps jusqu’à ce que la carte mémoire de mon appareil crie stop. Je ne fais plus beaucoup de vidéos, donc je me sens libre de faire un format long qui est aussi le reflet de l’envie que j’ai d’approfondir mes compréhensions.

Sa générosité à partager m’a permis de comprendre comment cet outils n’est pas tant un outils de connaissance de soi qu’une voie d’affranchissement. Se libérer de nos recherches de reconnaissance externe pour pleinement être soi.

Ce podcast est disponible sur iTunes dispo sur itunesAbonne-toi !

Françoise Nowak – Accoucher de sa voix

Sa bio : Mon parcours professionnel s’articule autour de trois pôles : la science, la culture, et la communication.

Passionnée depuis très jeune par la musique, j’ai étudié le piano et le solfège dans un conservatoire parisien.
Après avoir enseigné les mathématiques pendant six ans en lycée et collège (période durant laquelle j’ai co-écrit un livre sur les espaces vectoriels, paru chez Hatier), j’ai été responsable du développement de la musique et de la danse en Meurthe-et-Moselle, poste créé conjointement par le Conseil général de ce département et le Ministère de la culture.
Puis, durant plus de 20 ans, j’ai exercé le métier de journaliste d’investigation et de formatrice, dans les secteurs de la culture et du développement durable. Dans ce cadre, j’ai  en particulier écrit trois livres sur enjeux de l’eau, dont « Le prix de l’eau », paru chez Economica en 1995.
J’ai également travaillé dans une multinationale de l’eau (du robinet), en tant que responsable de la communication technique.
Parallèlement à ces différentes vies professionnelles, j’ai effectué un travail personnel sur la voix et le chant, moyen d’expression musicale exceptionnel et outil de communication primordial.
En 1996, j’ai découvert une approche de cet instrument à la fois rationnelle, créative et réparatrice, à laquelle je me suis formée.
Depuis 2010, je suis « accoucheuse de voix » selon une méthode spécifiquement axée sur le corps, au service de toutes celles et ceux qui ont besoin de se faire entendre.

Son message : La voix dit tout sur notre état physique, psychique, affectif et émotionnel.

Elle est primordiale, au sens strict du terme, pour la réception d’un « discours », quel que soit son contenu :  un message ne passe que s’il est incarné, que s’il est exprimé dans la présence.

D’où l’intérêt de commencer  par un travail sur la voix si l’on veut gérer son stress, oser s’exprimer, capter son auditoire, prendre efficacement la parole en public, améliorer l’impact de ses messages, développer son leadership…le tout avec une voix juste, belle et puissante !

Un tel travail conduit à se (re)connecter à sa puissance, donc à trouver de la confiance en soi,  de la joie, à devenir pleinement soi même,  à prendre sa place, à trouver sa voie…

Son site internet : www.francoisenowak.com

Ses conseils de lecture : 

  • Les vertus de l’échec de Charles Pépin
  • Au cœur de la monnaie, systèmes monétaires, inconscient collectif, archétypes et tabous de Bernard Lietaer

Citation :  «Charité bien ordonnée commence par soi-même»

Ce podcast est disponible sur iTunes dispo sur itunesAbonne-toi !

Steeve Evers – Comment l’ignorance peut aider à devenir un moins mauvais manager ?

Sa bio : Steeve Evers est un facilitateur agile tombé dans la marmite de l’agilité en 2010 après avoir essayé l’hotellerie, le commerce, la distribution. Parfois scrum master, parfois coach, il garde les mains dans le code pour « garder les pieds sur terre » et surtout parce qu’il adore ça. Il vit l’agilité partout où il va, dans la logistique, la défense, le e-commerce, l’énergie, le pharmaceutique et même l’éducation nationale. Au sein des PME, webagencies ou grands groupes, les challenges sont toujours au rendez-vous et, osons le dire, il ne sait jamais quel plan il doit dérouler. Un forte curiosité des sujets liés à la complexité et à l’agilité l’aide à trouver son chemin.

Son message : La culture du prédictif qui prédomine est devenue problématique. Le monde est devenu vulnérable, incertain, complexe et ambigu. Il devient difficile de planifier et de dérouler des plans. L’ignorance devient alors une précieuse alliée. Elle nous apprend à nous adapter en permanence et à continuer à obtenir des succès dans un monde changeant. Dans un monde de plus en plus complexe et de plus en plus rapide, il nous faut devenir apprenant plutôt que sachant.

Son site internet : www.agilistes.fr

Son conseil de lecture :  Managing for Happiness: Games, Tools, and Practices to Motivate Any Team de Jurgen Appelo

Citation :  « Éduquer ce n’est pas remplir un sceau mais allumer un feu» William Butler Yeats

Ce podcast est disponible sur iTunes dispo sur itunesAbonne-toi !

Véronique Teurlay – Comment stimuler et accueillir la créativité (réactiver la curiosité) ?

Sa bio : Consultante et multipotentielle, curieuse et agile, Véronique développe les activités d’Oktopod sur un socle composé de 3 piliers : l’empowerment (pouvoir d’agir), l’ingéniosité et l’altruisme raisonné.

Au travers d’ateliers, de formations, de conférences ou de prestations Véronique propose aux organisations et aux professionnels curieux.ses et optimistes (ou souhaitant le devenir) de mobiliser ou d’acquérir des postures collaboratives et créatives (propres à l’agilité) et de créer les conditions et les environnements adéquats pour y parvenir.

La co-construction permet de faire émerger des « possibles » (à partir des ressources existantes) avant de les concrétiser, de transformer les problèmes en opportunités, et de créer de la valeur par l’hybridation ou la mise en place de synergies.
Véronique propose d’imaginer des modes d’organisation qui conservent l’énergie des personnes et abordent l’humain dans sa diversité..

Son message : La créativité – trouver des solutions inédites à un problème donné – est aussi un outils pour aider à résoudre les problèmes de manière durable et régénérative et pour l’organisation et pour la société.
Il est donc possible d’utiliser la créativité pour insuffler du sens dans une organisation ou dans son travail.

Son site internet : www.oktopod.biz

Son conseil de lecture : 

  • La Colère, transformer son énergie en sagesse de Thich Nhât Hanh
  • La procrastination : L’art de reporter au lendemain de John Perry

Citation :  « Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre. » Marie Curie

Ce podcast est disponible sur iTunes dispo sur itunesAbonne-toi !

Older Posts »
Abonnez-vous à la lettre d'information pour recevoir chaque mois les nouveaux épisodes
S'abonner